Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous
Votre question

Dissertation : terrorisme

Tags :
  • Sécurité
Dernière réponse : dans Etudes - Travail
Partagez
29 Mars 2008 20:14:00

Bonjour à tout le monde, j''ai un problème. je dois faire une dissertation. Mais j'ai commencé je sais pas ci c'est juste. Voici l'enoncer des professeurs : "Terrorisme" Il faut faire une introduction puis dans le développement il veut faire un plan probléme-cause-solution puis la conclusion. Ce plan consiste 1. provoquer chez le lecteur une inquiétude en évoquant avec vigueur les différents aspects d'un probléme. 2. trouver une ou plusieurs explication au phénomène. 3. proposer un ou plusieurs remédes à cette situation. On utilisera surtout ce plan pour traiter les sujets relatifs aux grandes questions contemporaines.
On évitera les solutions simplistes, peu réalistes ou trop générales. On essaiera de distinguer des solutions à l'échelle collective (sociale , nationale, internationale) et à l'echelle individuelle.
Faut aussi donner des arguments.
Je sais c'est pas facile.
J'ai déjà fait l'introduction qu'est ce que vous pensez je voudrais encore changer un peu vous avez des idées ? Avez vous des idées pour le plan j'arrive pas a trouver merci pour votre aide


introduction:


La menace terroriste a installé au cœur des individus, des inquiétudes au niveau de la sécurité nationale. Son efficacité est devenue essentielle dans la prévention des attentats.
La problématique « terroriste » provoque une vraie inflation littéraire et s’affiche au premier rang des préoccupations mondiales. Le terrorisme peut être criminel (crime organisé), politique (assassinat), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi), séparatiste (opposé à un état central), étatique (exercé par un Etat), idéologique (motivé par la défense d’une idéologie (marxiste, fasciste, coloniale, etc.) voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée). Tous les continents ont connu une ou plusieurs formes de terrorisme. Mais depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme.

Je sais c'est pas un travail facile :(  j'ai besoin d'aide

Autres pages sur : dissertation terrorisme

29 Mars 2008 20:37:48

le terrorisme a pour but de tuer ; il est donc d'essence criminelle.

j'aime bien l'intro ; j'attends le reste pour savoir si il faudra y apporter des modifications.
mais ca sera pour plus tard (demain) , car je dois m'en aller...

bonne continuation
30 Mars 2008 12:14:06

Ben moi j'aime pas trop l'intro (désolée ;)  ) qui me semble du copié-collé...

D'après les consignes d'Hanye, ces éléments, illustrés, pourraient s'intégrer dans la première partie.
L'intro, elle, va "poser le problème" comme il se doit...
Contenus similaires
30 Mars 2008 16:29:57

ha c'est vrai :(  comment je peux remédier à sa :s Quelle sera le problème?
30 Mars 2008 18:01:58

Commence par définir le terme en indiquant -effectivement- que le terrorisme peut prendre plusieurs formes et qu'il s'agit dans tous les cas de semer la terreur (= intro à la part 1). Que ce type d'action peut avoir plusieurs causes (impression vraie ou fausse de ne pouvoir se faire entendre autrement, problème dépassant le cadre d'un état d'où appel à l'opinion mondiale etc. (= intro à la part 2). Que la seule répression ne résoud pas le problème, que des solutions restent à imaginer au niveau collectif et individuel (=intro à la part 3)

Ceci dit, pour moi, une intro se rédige après avoir travaillé le développement (puisqu'on y annonce "ce qu'on va dire").
Là, je me suis basée sur ce qui est attendu, mais, pour ma part, je manquerais d'idée pour compléter la 3ème partie :( 
30 Mars 2008 23:06:12

voila mais la sa fait un peu trop long non pour une introduction?
Le mot terrorisme est un terme utiliser pour la première fois après la Révolution Française. Il se rapportait au régime de La Terreur. Mais les phénomènes que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de terrorisme sont bien différents. Désormais, on appelle terrorisme une stratégie de lutte, de guerre, que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement. La menace terroriste a installé au cœur des individus, des inquiétudes au niveau de la sécurité nationale. Son efficacité est devenue essentielle dans la prévention des attentats.
La problématique « terroriste » provoque une vraie inflation littéraire et s’affiche au premier rang des préoccupations mondiales. Le terrorisme peut être criminel (crime organisé), politique (assassinat), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi), séparatiste (opposé à un état central), étatique (exercé par un Etat), idéologique (motivé par la défense d’une idéologie (marxiste, fasciste, coloniale, etc.) voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée). Tous les continents ont connu une ou plusieurs formes de terrorisme. Mais depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme.
30 Mars 2008 23:11:27


Le terrorisme est un terme utiliser pour la premier fois après la Révolution Française. Aujourd’hui, il s’agit plutôt d’une stratégie de lutte, de guerre, que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement.
La menace terroriste a installé au cœur des individus, des inquiétudes au niveau de la sécurité nationale. Son efficacité est devenue essentielle dans la prévention des attentats.
La problématique « terroriste » provoque une vraie inflation littéraire et s’affiche au premier rang des préoccupations mondiales. Le terrorisme peut être criminel (crime organisé), politique (assassinat), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi), séparatiste (opposé à un état central), étatique (exercé par un Etat), idéologique (motivé par la défense d’une idéologie (marxiste, fasciste, coloniale, etc.) voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée). Tous les continents ont connu une ou plusieurs formes de terrorisme. Mais depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme.

Voila j'ai rectifié desoler :)  ;)  c'est bon comme sa?
31 Mars 2008 06:37:30

hanye2020 a dit :
Le terrorisme est un terme utilis[]é[/] pour la première fois après la Révolution Française. Aujourd’hui, il s’agit plutôt d’une stratégie de lutte, de guerre, que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement.
La menace terroriste a installé au coeur des individus, des inquiétudes au niveau de la sécurité nationale. Son efficacité est (1)devenue essentielle dans la prévention des attentats.
La problématique « terroriste » provoque une vraie inflation littéraire et s’affiche au premier rang des préoccupations mondiales. Le terrorisme peut être (2)criminel (crime organisé), politique (assassinat), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi), séparatiste (opposé à un état central), étatique (exercé par un Etat), idéologique (motivé par la défense d’une idéologie (marxiste, fasciste, coloniale, etc.) voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée). Tous les continents ont connu une ou plusieurs formes de terrorisme. Mais depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme. (3)

Voila j'ai rectifié desoler :)  ;)  c'est bon comme sa?


(1) Premier extrait qui me faisait soupçonner un copié-(mal)collé... Il manque un passage. à moins que ce soit la Sécurité en tant qu'organisme qui soit sujet de la deuxième partie... (et dans ce cas... ce n'est pas le sujet)

(2) Quand on te demande de "provoquer chez le lecteur une inquiétude en évoquant avec vigueur les différents aspects du probléme" je doute que ce soit à l'inflation littéraire provoquée par le sujet que ton prof pense ... :/ 

(3) Oui et ... ?
Hors-sujet là encore (du moins dans l'intro -> c'est un aspect qui pourrait être avancé dans la deuxième partie)
31 Mars 2008 16:12:28

Intro :
Le terrorisme est un terme utiliser pour la premier fois après la Révolution Française. Aujourd’hui, il s’agit plutôt d’une stratégie de lutte, de guerre, que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement.
La menace terroriste a installé au coeur des individus, des inquiétudes au niveau de la sécurité nationale.
La problématique « terroriste » s’affiche au premier rang des préoccupations mondiales. Le terrorisme peut être criminel (crime organisé), politique (assassinat), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi), séparatiste (opposé à un état central), étatique (exercé par un Etat), idéologique (motivé par la défense d’une idéologie (marxiste, fasciste, coloniale, etc.) voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée). Tous les continents ont connu une ou plusieurs formes de terrorisme.

Développement:
Mais depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme.

Merci TCM@IDN pour ta reponse :)  et comme sa ?
31 Mars 2008 16:57:05

ça prend tournure :D 
Je te propose quelques petites modifs encore
hanye2020 a dit :
Intro :
Le terrorisme est un terme utilisé pour la première fois après la Révolution Française. Aujourd’hui, il s’agit plutôt d’une stratégie de lutte, de "guerre en temps de paix", que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement.
La menace terroriste a installé au cœur des individus comme des états, de profondes inquiétudes au niveau de la sécurité nationale. .... Elle la problématique « terroriste » s’affiche aujourd'huiau premier rang des préoccupations mondiales. Tous les continents ont connu une ou plusieurs formes de terrorisme.
Avant d'imaginer des solutions à un problème, il faut définir celui-ci et en identifier les causes, c'est l'objet de ce qui suit.

Développement:
1
Il existe de nombreuses définitions du terrorisme. En effet...(va voir ICI sans copié-collé stp ;) 

2
Le terrorisme peut être criminel (crime organisé), politique (assassinat), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi), séparatiste (opposé à un état central), étatique (exercé par un Etat), idéologique (motivé par la défense d’une idéologie (marxiste, fasciste, coloniale, etc.) voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée).
(à développer - tu ne peux pas te contenter de mettre ces "explications" entre parenthèses : trouve des exemples)

Depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme. En réalité, aucune nation, aucune religion n'a l'exclusivité de cette forme particulière de combat ; (Recherche sur le net des exemples d'autres actes terroristes, dans l'ex URSS tu trouveras de nombreuses pistes... + selon certaines définitions, qu'étaient les résistants de la 2° GM ?)

3
(Cherche ce qui a déjà été tenté pour enrayer le terrorisme, tu devrais pouvoir synthétiser en grandes catégories. Et donner un avis ! Je ne peux ni ne veux faire ces recherches pour toi... Juste à titre d'exemple, je pense que tu vas trouver des mesures relevant de la répression (est-ce efficace face à des gens prêts à donner leur vie ? => c'est mon avis, donne le tien), d'autres de la prévention (les mesures VigiePirates par exemple => on soigne l'effet pas la cause), et puis tout ce qui relève de la diplomatie (on incite un pays à respecter ses minorités par exemple) voire de l'aide humanitaire (éducation+nourriture et soins suffisants associés à la liberté d'expression=> moins de terrorisme ? qu'en penses-tu ?)

Et en conclusion, j'aurais tendance à dire que, de même qu'il y a plusieurs sortes de terrorisme il ne peut y avoir une seule et unique solution. Que celle-ci se trouvera dans une conjonction de toutes ces mesures etc. Mais à toi de voir


Voili-voiloù, à toi de plancher à présent. Bon courage !
31 Mars 2008 17:03:32

késako le "terrorisme coloniale" ???
31 Mars 2008 21:17:14

"Motivé par la défense d'une idéologie coloniale(iste effectivement)"... Les camps de concentration des Boers pourraient en être un exemple non ?

Que penses-tu du reste Gemmill ?

31 Mars 2008 22:30:19

Intro :
Le terrorisme est un terme utilisé pour la première fois après la Révolution Française. Aujourd’hui, il s’agit d’une stratégie de lutte, de "guerre en temps de paix", que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement.
La menace terroriste a installé au cœur des individus comme des états, de profondes inquiétudes. Elle s’affiche aujourd'hui au premier rang des préoccupations mondiales.
Développement:
1 :
Il existe de nombreuses définitions du terrorisme. En effet, le terrorisme est un acte de violence qui sont commis à des fins politique.
2 :
Le terrorisme peut être criminel (crime organisé) exemple : information sioniste sur le terme de <<éléments destructeurs>> pour signifier les fedayins palestiniens , politique (assassinat) exemple : l'Irish Republican Army (IRA), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi) exemple : En Algérie même, il a fallu peu de temps pour qu’il opte pour un camp contre l’autre, séparatiste (opposé à un état central)exemple : Les attentats des Tigres Tamouls au Sri Lanka, étatique (exercé par un Etat) exemple : Yergheï Filipovitch Asev Chef de la mouvance anarchiste russe ,commanditaire de nombreux attentats souvent sanglants, idéologique (motivé par la défense d’une idéologie marxiste, fasciste, coloniale, etc.) exemple : le conflit du Proche-Orient, les malentendus qu’ils peuvent faire surgir de bonne foi, le rôle qu’ils peuvent jouer dans la manipulation de l’opinion, voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée) exemple : le 11 septembre.
3 :
Depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme. En réalité, aucune nation, aucune religion n'a l'exclusivité de cette forme particulière de combat ; l’acte terroriste monstrueux à Beslan, dirigé contre des enfants innocents, représente une nouvelle échelle de la menace pour toute l’humanité provenant du terrorisme international. Les résistants étaient des hommes et des femmes de tous âges mais souvent jeunes voire très jeunes.
4 :
Le passeport biométrique sont des documents équipé d'une puce électronique qui contient 2 informations : les empreintes digitales et une image du visage numérisée.
Et en conclusion, j'aurais tendance à dire que, de même qu'il y a plusieurs sortes de terrorisme il ne peut y avoir une seule et unique solution. Que celle-ci se trouvera dans une conjonction de toutes ces mesures etc.

Voila merci pour ton aide
Ha oui je voulais dire qu’il faut 4 arguments valable desoler j’ai oublié de préciser mais c’est un travail très difficile je trouve 
31 Mars 2008 23:24:37

Que le sujet du terrorisme soit difficile, certes...
Que le travail qui t'est demandé le soit... ça dépend de ton âge et de ta classe bien sûr. Et ce n'est pas "facile" dans tous les cas, je le reconnais.
Là, j'avoue que j'ai du mal à m'y retrouver... Je vois bien l'effort et les recherches que tu as faites (et aussi le copié-collé de mes quelques remarques ;)  ) mais le 4 par exemple aurait toute sa place dans la deuxième partie...

Au passage, d'où sortent ces "4 éléments valables" ? (ce qui ne veut rien dire en soi) ?
31 Mars 2008 23:54:02

elle me demande dans le développement 4 argumment pour ou contre le terrorisme.

Intro :
Le terrorisme est un terme utilisé pour la première fois après la Révolution Française. Aujourd’hui, il s’agit d’une stratégie de lutte, de "guerre en temps de paix", que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement.
La menace terroriste a installé au cœur des individus comme des états, de profondes inquiétudes. Elle s’affiche aujourd'hui au premier rang des préoccupations mondiales.
Développement:
1 :
Il existe de nombreuses définitions du terrorisme. En effet, le terrorisme est un acte de violence qui sont commis à des fins politique.
2 :
Le terrorisme peut être criminel (crime organisé) exemple : information sioniste sur le terme de <<éléments destructeurs>> pour signifier les fedayins palestiniens , politique (assassinat) exemple : l'Irish Republican Army (IRA), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi) exemple : En Algérie même, il a fallu peu de temps pour qu’il opte pour un camp contre l’autre, séparatiste (opposé à un état central)exemple : Les attentats des Tigres Tamouls au Sri Lanka, étatique (exercé par un Etat) exemple : Yergheï Filipovitch Asev Chef de la mouvance anarchiste russe ,commanditaire de nombreux attentats souvent sanglants, idéologique (motivé par la défense d’une idéologie marxiste, fasciste, coloniale, etc.) exemple : le conflit du Proche-Orient, les malentendus qu’ils peuvent faire surgir de bonne foi, le rôle qu’ils peuvent jouer dans la manipulation de l’opinion, voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée) exemple : le 11 septembre.
Le passeport biométrique sont des documents équipé d'une puce électronique qui contient 2 informations : les empreintes digitales et une image du visage numérisée.
3 :
Depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme. En réalité, aucune nation, aucune religion n'a l'exclusivité de cette forme particulière de combat ; l’acte terroriste monstrueux à Beslan, dirigé contre des enfants innocents, représente une nouvelle échelle de la menace pour toute l’humanité provenant du terrorisme international. Les résistants étaient des hommes et des femmes de tous âges mais souvent jeunes voire très jeunes.

Et en conclusion, j'aurais tendance à dire que, de même qu'il y a plusieurs sortes de terrorisme il ne peut y avoir une seule et unique solution. Que celle-ci se trouvera dans une conjonction de toutes ces mesures etc.

voila qu'est ce tu en pense comme sa?

1 Avril 2008 07:27:12

Tu as oublié un élément primordial sur lequel s'appuient les terroristes; à savoir les médias et leur impact sur la communauté internationale, càd l'opinion publique.


Tu l'as très bien défini, le terrorisme est une stratégie employée dans toute guerre asymétrique par le faible, contre le fort.
Lorsque le rapport de forces est similaire, on parle de guerre conventionnelle.
Le fort étant généralement une armée régulière étatique, opposée au faible, càd une ou des milices paramilitaires.



La particularité de ce type de conflit, c'est que les états sont tenus de respecter des engagements liés aux droits de l'homme, ce qui dans une guerre, conventionnelle, correspond au droit humanitaire international autrement appelé droit des conflits armés.
Droits de l'homme que n'appliquent pas les milices paramilitaires.

L'implication des médias facilite la manipulation de l'information par les milices paramilitaires.
Ne sont filmées que les réactions des forces étatiques, qui sont forçément disproportionnées puisque déséquilibre des forces militaires protagonistes il y a.
Les actes de provocation ne sont eux pas retransmis.


Le fort est donc littéralement assiégé parle faible et quasi contraint à l'immobilisme, puisque soumis à la vindicte internationale qui constate avec effroi les images diffusées par les médias.
Par ailleurs, il existe 2 types de milices.

Celles qui se mêlent sciemment dans la population, confondant leurs infrastructures militaires aux bâtiments civils, ce qui provoque des "dommages collatéraux" on ne peut plus conséquents. C'est ce qui se passe au Proche-Orient (Hezbollah, Hamas), au Moyen-Orient (Irak).

Et celles qui ne se mélangent pas à la population, vivant en retrait (Farc, Tigres Tamouls etc).
Le système politique quasi-dictatorial ajouté aux les exactions commises par les états viennent finalement les actes terroristes commis par ces milices.
C'est l'une des raisons pour laquelle les guerrillas de type marxiste ont (eu) autant de soutien populaire.





Sinon, pourquoi évoques-tu les passeports biométriques?
Cette mesure ne sera mise en vigueur en Europe que pour les seuls volontaires, désireux de se soustraire aux contrôles à l'immigration fastidieux lorsqu'il y a retour, ou départ, depuis ou vers un pays non Schengen.
Comme ce système se base sur le volontariat, il est évident que tout ce qui compte de terroristes et de criminels se garderont de laisser volontairement une trace dans une quelconque base de données informatisées.
1 Avril 2008 10:39:15

TCM@IDN a dit :
"Motivé par la défense d'une idéologie coloniale(iste effectivement)"... Les camps de concentration des Boers pourraient en être un exemple non ?

Que penses-tu du reste Gemmill ?



camps de concentrations british , kl nazis , goulags bolcheviques , laogai chinois , a la base ce sont des structures étatisées. établies par des pouvoirs , eux mêmes légitimés par des lois édictées et appliquées.


1 Avril 2008 14:50:58

Intro :
Le terrorisme est un terme utilisé pour la première fois après la Révolution Française. Aujourd’hui, il s’agit d’une stratégie de lutte, de "guerre en temps de paix", que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement.
La menace terroriste a installé au cœur des individus comme des états, de profondes inquiétudes. Elle s’affiche aujourd'hui au premier rang des préoccupations mondiales.
Développement:
1 :
Il existe de nombreuses définitions du terrorisme. En effet, le terrorisme est un acte de violence qui sont commis à des fins politique. Lorsque le rapport de forces est similaire, on parle de guerre conventionnelle. Le fort étant généralement une armée régulière étatique, opposée au faible, càd une ou des milices paramilitaires.
La particularité de ce type de conflit, c'est que les états sont tenus de respecter des engagements liés aux droits de l'homme, ce qui dans une guerre, conventionnelle, correspond au droit humanitaire international autrement appelé droit des conflits armés.
Droits de l'homme que n'appliquent pas les milices paramilitaires.
2 :
Le terrorisme peut être criminel (crime organisé) exemple : information sioniste sur le terme de <<éléments destructeurs>> pour signifier les fedayins palestiniens , politique (assassinat) exemple : l'Irish Republican Army (IRA), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi) exemple : En Algérie même, il a fallu peu de temps pour qu’il opte pour un camp contre l’autre, séparatiste (opposé à un état central)exemple : Les attentats des Tigres Tamouls au Sri Lanka, étatique (exercé par un Etat) exemple : camps de concentrations british, goulags bolcheviques, idéologique (motivé par la défense d’une idéologie marxiste, fasciste, coloniale, etc.) exemple : Les camps de concentration des Boers, voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée) exemple : le 11 septembre.
3 :
Depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme. En réalité, aucune nation, aucune religion n'a l'exclusivité de cette forme particulière de combat ; l’acte terroriste monstrueux à Beslan, dirigé contre des enfants innocents, représente une nouvelle échelle de la menace pour toute l’humanité provenant du terrorisme international. Les résistants étaient des hommes et des femmes de tous âges mais souvent jeunes voire très jeunes.
4 :
L'implication des médias facilite la manipulation de l'information par les milices paramilitaires.
Ne sont filmées que les réactions des forces étatiques, qui sont forçément disproportionnées puisque déséquilibre des forces militaires protagonistes il y a. Les actes de provocation ne sont eux pas retransmis.
5 :
Le fort est donc littéralement assiégé parle faible et quasi contraint à l'immobilisme, puisque soumis à la vindicte internationale qui constate avec effroi les images diffusées par les médias.
Par ailleurs, il existe 2 types de milices.
Celles qui se mêlent sciemment dans la population, confondant leurs infrastructures militaires aux bâtiments civils, ce qui provoque des "dommages collatéraux" on ne peut plus conséquents. C'est ce qui se passe au Proche-Orient (Hezbollah, Hamas), au Moyen-Orient (Irak).
Et celles qui ne se mélangent pas à la population, vivant en retrait (Farc, Tigres Tamouls etc).
Le système politique quasi-dictatorial ajouté aux les exactions commises par les états viennent finalement les actes terroristes commis par ces milices.
C'est l'une des raisons pour laquelle les guerrillas de type marxiste ont (eu) autant de soutien populaire.

Et en conclusion, j'aurais tendance à dire que, de même qu'il y a plusieurs sortes de terrorisme il ne peut y avoir une seule et unique solution. Que celle-ci se trouvera dans une conjonction de toutes ces mesures etc.
1 Avril 2008 14:57:05

Merci rom32@idn et gemmill pour votre aide.
Je voudrais dire. Maintenant quand n'a toute les idées sa vous derangerait pas de reprendre le texte(copier/coller) et que vous me dite qu'est ce que je pourrais modifier. Merci
1 Avril 2008 15:45:00

1) le mouvement terroriste est illégitime car hors la loi
2) il se base sur une politique de mort et de destruction
3) ses partisans agissent aveuglement , mélant dans les victimes , civils et non civils
4) le soutien populaire dont il peut (eventuellement) bénéficier , est souvent acquis par la contrainte (menaces de représailles , racket , executions , etc...)
5) son assise financiére , provient en majeure partie d'autres actes criminels
(kidnapping , trafic de drogue , trafic d'armes , etc...)
2 Avril 2008 18:16:36

Intro :
Le terrorisme est un terme utilisé pour la première fois après la Révolution Française. Aujourd’hui, il s’agit d’une stratégie de lutte, de "guerre en temps de paix", que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement.
La menace terroriste a installé au cœur des individus comme des états, de profondes inquiétudes. Elle s’affiche aujourd'hui au premier rang des préoccupations mondiales.
Développement:
1 :
Il existe de nombreuses définitions du terrorisme. En effet, le terrorisme est un acte de violence qui sont commis à des fins politique. Lorsque le rapport de forces est similaire, on parle de guerre conventionnelle. Le fort étant généralement une armée régulière étatique, opposée au faible, càd une ou des milices paramilitaires.
La particularité de ce type de conflit, c'est que les états sont tenus de respecter des engagements liés aux droits de l'homme, ce qui dans une guerre, conventionnelle, correspond au droit humanitaire international autrement appelé droit des conflits armés.
Droits de l'homme que n'appliquent pas les milices paramilitaires. Le mouvement terroriste est illégitime car hors la loi.
2 :
Le terrorisme peut être criminel (crime organisé) exemple : information sioniste sur le terme de <<éléments destructeurs>> pour signifier les fedayins palestiniens , politique (assassinat) exemple : l'Irish Republican Army (IRA), insurrectionnel (opposé à l’ordre établi) exemple : En Algérie même, il a fallu peu de temps pour qu’il opte pour un camp contre l’autre, séparatiste (opposé à un état central)exemple : Les attentats des Tigres Tamouls au Sri Lanka, étatique (exercé par un Etat) exemple : camps de concentrations british, goulags bolcheviques, idéologique (motivé par la défense d’une idéologie marxiste, fasciste, coloniale, etc.) exemple : Les camps de concentration des Boers, voire religieux (la défense d’une religion supposée agressée) exemple : le 11 septembre.
Il se base sur une politique de mort et de destruction.
3 :
Depuis les premiers détournements d’avion par des militants palestiniens jusqu’aux attentats du 11 septembre perpétrés par les kamikazes islamistes, les mondes arabe et musulman sont pointés du doigt comme les principales sources du terrorisme. En réalité, aucune nation, aucune religion n'a l'exclusivité de cette forme particulière de combat ; l’acte terroriste monstrueux à Beslan, dirigé contre des enfants innocents, représente une nouvelle échelle de la menace pour toute l’humanité provenant du terrorisme international. Les résistants étaient des hommes et des femmes de tous âges mais souvent jeunes voire très jeunes. Ses partisans agissent aveuglement , mélant dans les victimes , civils et non civils
4 :
L'implication des médias facilite la manipulation de l'information par les milices paramilitaires.
Ne sont filmées que les réactions des forces étatiques, qui sont forçément disproportionnées puisque déséquilibre des forces militaires protagonistes il y a. Les actes de provocation ne sont eux pas retransmis. le soutien populaire dont il peut (eventuellement) bénéficier , est souvent acquis par la contrainte (menaces de représailles , racket , executions , etc...)
5 :
Le fort est donc littéralement assiégé parle faible et quasi contraint à l'immobilisme, puisque soumis à la vindicte internationale qui constate avec effroi les images diffusées par les médias.
Par ailleurs, il existe 2 types de milices.
Celles qui se mêlent sciemment dans la population, confondant leurs infrastructures militaires aux bâtiments civils, ce qui provoque des "dommages collatéraux" on ne peut plus conséquents. C'est ce qui se passe au Proche-Orient (Hezbollah, Hamas), au Moyen-Orient (Irak).
Et celles qui ne se mélangent pas à la population, vivant en retrait (Farc, Tigres Tamouls etc).
Le système politique quasi-dictatorial ajouté aux les exactions commises par les états viennent finalement les actes terroristes commis par ces milices.
C'est l'une des raisons pour laquelle les guerrillas de type marxiste ont autant de soutien populaire. son assise financiére , provient en majeure partie d'autres actes criminels
(kidnapping , trafic de drogue , trafic d'armes , etc...)




Et en conclusion, j'aurais tendance à dire que, de même qu'il y a plusieurs sortes de terrorisme il ne peut y avoir une seule et unique solution. Que celle-ci se trouvera dans une conjonction de toutes ces mesures etc.

Merci Gemmil pour ton aide :) 
2 Avril 2008 18:27:46

Donc comme je vous ai dit il me faut 4 argument valable pour ou contre le terorrisme :) 

Est ce que dans une dissertation on peut mettre plusieur exemple ? comme ce que j'ai fait au 2.

J'ai pas compris cette phrase : 4: Ne sont filmées que les réactions des forces étatiques, qui sont forçément disproportionnées puisque déséquilibre des forces militaires protagonistes il y a.
2 Avril 2008 19:30:38

pour ou contre ? les personnes sensées seront forcément contre , puisque le terrorisme est UN ACTE CRIMINEL!!!
les illuminés seront forcément pour , puisque le terrorisme réponds parfaitement a leur conceptions UTOPIQUES du grand foutoir...

1) contre , car il tue aveuglément
2) contre , car il est la négation d'une société établie sur des régles communes

je laisse a d'autres le droit d'argumenter a l'envers de mon opinion

quand a la vision qu'en donne les médias , il me semble que ces derniéres années , al quaida et les farc ont pu (su) bénéficier d'une couverture médiatique plutôt avantageuse et conséquente...
2 Avril 2008 19:44:42

hanye2020 a dit :
J'ai pas compris cette phrase : 4: Ne sont filmées que les réactions des forces étatiques, qui sont forçément disproportionnées puisque déséquilibre des forces militaires protagonistes il y a.

Ce qui est systématiquement filmé, et ce qui bénéficie d'une large couverture, ce sont les exactions commises par les états et leur armée régulière.

Exemple le plus flagrant, Israël et les ripostes complètement disproportionnées; ou encore le comportement des USA en Irak.
Parce qu'il s'agit d'états constitués et considérés comme démocratiques, ils se doivent de respecter tout ce qui concerne les droits de l'homme etc. Les regards de la communauté internationale sont donc plus focalisés sur les infractions à ces droits de l'homme.


Ce qu'on oublie, c'est que les organisations humanitaires épinglent aussi les terroristes, mais ça paraît moins grave pour la communauté internationale puisqu'il n'y a pas d'interlocuteurs préçis; les terroristes n'étant pas constitué en état à qui on pourrait adresser des sanctions.
4 Avril 2008 21:59:24

Intro :
Le terrorisme est un terme utilisé pour la première fois après la Révolution Française. Aujourd'hui, il s'agit d'une stratégie de lutte, de "guerre en temps de paix", que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement. La menace terroriste a installé au c%u0153ur des individus comme des états, de profondes inquiétudes. Elle s'affiche aujourd'hui au premier rang des préoccupations mondiales.
Développement:
Le terrorisme est depuis quelques années devenue la lutte de plusieurs pays .Cette acte affreux pose problème car(1) il ne respecte aucune convention des droits de l'homme ni même les droits des conflits armés, un certain nombre de règles a respecté en temps de guerre .Le terrorisme en lui même, possède plusieurs signification (2) mais toutes reposent sur une politique de morts et de destruction. (3)Ils poussent les peuples, les nations et les religions a se haïrent entre eux et (4) vient envenimer les relations que possèdent l'Orient et l%u2019Occident. Mais avant de lutter contre le terrorisme il faudrait d'abord savoir comment il naît. Il naît suit a l'inégalité souvent économique que connaissent plusieurs pays. Ces petits milices armés qui usent et abusent du terrorisme tentent de revendiquer un mal être souvent négliger qu'ils expriment a travers des actes violents. Un mal être qui peut être connues par un peuple qui tentent de se libérer d'une emprise de l'Etat. Mais sa principale cause n'est pas que économique, elle est aussi de caractère religieux. Ceux qu'ils l'utilisent dans ce but pensent défendre une religion supposé agressé qu'ils viennent délivrés. Mais bien que plusieurs solutions ont était apportés aux problèmes, les choses ne sont pas simple .Détruire tous les problèmes est presque chose impossible mais tenter de comprendre le mal de certain pourrait déjà nous permettre d'avancer .Créer des compromis autrement que par la violence et arriver a détruire cette image fausse que plusieurs personnes ont du monde arabe .Apporter encore et toujours une aide que ca soit économique, alimentaire ou psychologique au gens victime de guerre souvent tenter par les actes terroriste. Tels sont les principaux ingrédients d'un monde un peu plus vivable.
CONCLUSION:
Bien que le terrorisme soit un acte ignoble, comprendre son histoire, les événements déclencheur ne pourra qu'être bénéfique pour le monde entier. Trouver ce qui nous rassemblent et non ce qui nous séparent, tel sont les armes d'un monde un peu plus juste.


Voila j'ai repris vos idée :)  merci a tous qu'est ce que vous en pensez?
12 Avril 2008 15:26:56

Personne pour m'aider?
12 Avril 2008 16:35:21

qu'est ce qu'il manque a votre devoir ??
12 Avril 2008 18:27:43

L'introduction en se qui concerne la formulation et l'orthographe c'est bon je pense que c'est fini et le développement qu'est-ce que vous en pensez?Est ce que l'ortho +la formulation et bon?
12 Avril 2008 18:47:27

"le terrorisme est devenu depuis quelques années , un probléme pour les pays occidentaux.
les revendications territoriales ou religieuses , sont devenues prétexte(s) a des actes inqualifiables par leurs lachetés et le nombre de victimes causées.

on a vu des groupes terroristes utiliser le ressort médiatique , pour appuyer
leurs idéologies de mort et de destructions.

la réponse , a cette guerre sans loi, est une attention de tous les instants de la part des services de sécurité des pays menacés par ce fléau.

les lois se succédent , permettant un contrôle accru des personnes et des marchandises , au mépris , parfois , des libertés individuelles ."


essayez de développer ces quelques "arguments" ; l'intro et la conclusion me semblent correct


13 Avril 2008 01:40:17

Le terrorisme est devenu depuis quelques années, un problème pour les pays occidentaux. Les revendications territoriales ou religieuses, sont devenues prétexte a des actes inqualifiables par leurs l%u2019achetés et le nombre de victimes causées. Cette acte affreux pose problème car(1) il ne respecte aucune convention des droits de l'homme ni même les droits des conflits armés, un certain nombre de règles a respecté en temps de guerre .Le terrorisme en lui même, possède plusieurs signification (2) mais toutes reposent sur une politique de morts et de destruction. (3)Ils poussent les peuples, les nations et les religions a se haïrent entre eux et (4) vient envenimer les relations que possèdent l'Orient et l%u2019Occident. Mais avant de lutter contre le terrorisme il faudrait d'abord savoir comment il naît. Il naît suit a l'inégalité souvent économique que connaissent plusieurs pays. Ces petits milices armés qui usent et abusent du terrorisme tentent de revendiquer un mal être souvent négliger qu'ils expriment a travers des actes violents. Un mal être qui peut être connues par un peuple qui tentent de se libérer d'une emprise de l'Etat. Mais sa principale cause n'est pas que économique, elle est aussi de caractère religieux. On a vu des groupes terroristes utiliser le ressort médiatique, pour appuyer leurs idéologies de mort et de destructions. Ceux qu'ils l'utilisent dans ce but pensent défendre une religion supposé agressé qu'ils viennent délivrés. Mais bien que plusieurs solutions ont était apportés aux problèmes, les choses ne sont pas simple. Détruire tous les problèmes est presque chose impossible mais tenter de comprendre le mal de certain pourrait déjà nous permettre d'avancer. Créer des compromis autrement que par la violence et arriver a détruire cette image fausse que plusieurs personnes ont du monde arabe. La réponse , a cette guerre sans loi, est une attention de tous les instants de la part des services de sécurité des pays menacés par ce fléau. 2) Les lois se succèdent, permettant un contrôle accru des personnes et des marchandises , au mépris , parfois, des libertés individuelles. Apporter encore et toujours une aide que ca soit économique, alimentaire ou psychologique au gens victime de guerre souvent tenté par les actes terroriste. Tels sont les principaux ingrédients d'un monde un peu plus vivable.

Merci Gemmil moi je l'aurai placer comme sa dans le texte Voilà comme ca?
13 Avril 2008 12:47:57

je reprends le même texte en corrigeant quelques fautes d'ortographe:

"le terrorisme est devenu depuis quelques années , un probléme pour les pays occidentaux ; les revendications territoriales ou religieuses sont devenues prétexte a des actes inqualifiables par leurs lachetés et le nombre de victimes causées.cet acte affreux pose probléme , car il ne respecte aucune convention des droits de l'homme , ni même les droits des conflits armés (appelés aussi , lois de la guerre). le terrorisme en lui même , posséde plusieurs significations , qui néamoins , reposent toutes sur une politique de destruction et de mort.
elles poussent les peuples , les nations et les religions , a se hairent entre elles , et viennent envenimer les relations (lesquelles ?) entre l'occident et l'orient(proche).pour lutter contre le terrorisme , il est bon de connaitre les raisons de son apparition ; bien souvent , il trouve sa source , dans les inégalités économiques que subissent certains pays.
de petites milices armées se forment et revendiquent un mal être qui est souvent négligé et qui améne a la conduite d'actes de violence.l'emprise (laquelle ?) exercé par un état sur une population , est aussi source de terrorisme.
on reléve aussi un accroissement de contestations a connotations religieuses.on a vu des groupes terroristes utiliser le ressort médiatique pour appuyer leurs idéologies religieuses , appellant a semer la mort et la destruction. ils prétendent ainsi , oeuvrer a la libération d'une religion dont ils pensent qu'elle est menacée dans son expression.
la réponse a cette guerre sans loi , est une attention de tous les instants de la part des services de sécurité des pays menacés par ce fléau ; les lois se succédent , permettant un contrôle accru des personnes et des marchandises , au mépris , parfois , des libertées individuelles.
les solutions pour dépasser ce probléme reconnu et l'éradiquer , serait que enfin , tous fassent l'effort d'apporter aux plus démunis et a ceux qui se sentent exclus de la fraternité commune , un début de reconnaissance et d'acceptation en gommant les différences et en offrant un monde plus vivable pour le bien être de chacun et chacune.
13 Avril 2008 16:53:32

Intro :
Le terrorisme est un terme utilisé pour la première fois après la Révolution Française. Aujourd'hui, il s'agit d'une stratégie de lutte, de "guerre en temps de paix", que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement. La menace terroriste a installé au coeur des individus comme des états, de profondes inquiétudes. Elle s'affiche aujourd'hui au premier rang des préoccupations mondiales.

Le terrorisme est devenu depuis quelques années, un problème pour les pays occidentaux ; les revendications territoriales ou religieuses sont devenues prétexte à des actes inqualifiables par leurs lâchetés et le nombre de victimes causées. Cet acte affreux pose problème, car il ne respecte aucune convention des droits de l'homme, ni même les droits des conflits armés (appelés aussi, lois de la guerre). Le terrorisme en lui même, possède plusieurs significations, qui néanmoins, reposent toutes sur une politique de destruction et de mort. Elles poussent les peuples, les nations et les religions, a se haïrent entre elles, et viennent envenimer les relations entre l'occident et l'orient. Pour lutter contre le terrorisme, il est bon de connaître les raisons de son apparition; bien souvent, il trouve sa source, dans les inégalités économiques que subissent certains pays. De petites milices armées se forment et revendiquent un mal être qui est souvent négligé et qui amène a la conduite d'actes de violence. L'emprise des grands chefs d'Etat exercé par un état sur une population, est aussi source de terrorisme. On a vu des groupes terroristes utiliser le ressort médiatique pour appuyer leurs idéologies religieuses, appelant à semer la mort et la destruction. Ils prétendent ainsi, oeuvrer à la libération d'une religion dont ils pensent qu'elle est menacée dans son expression. La réponse à cette guerre sans loi, est une attention de tous les instants de la part des services de sécurité des pays menacés par ce fléau; les lois se succèdent, permettant un contrôle accru des personnes et des marchandises, au mépris, parfois, des libertés individuelles. Les solutions pour dépasser ce problèmes reconnu et l'éradiquer, serait que enfin, tous fassent l'effort d'apporter aux plus démunis et à ceux qui se sentent exclus de la fraternité commune, un début de reconnaissance et d'acceptation en gommant les différences et en offrant un monde plus vivable pour le bien être de chacun et chacune.

CONCLUSION:
Bien que le terrorisme soit un acte ignoble, comprendre son histoire, les événements déclencheur ne pourra qu'être bénéfique pour le monde entier. Trouver ce qui nous rassemblent et non ce qui nous séparent, tel sont les armes d'un monde un peu plus juste.

Merci Gemmill pour ton aide :) ;)
Voilà je l'ai retravaillé un peu :)  aussi au niveau de l'orthographe ya 4argument valable pour chacune le problème cause et solution. Merci pour votre aide :)  Si jamais vous voyez d'autre faute d'ortho ou un manque d'argument prevenez moi Merci encore ;)  mais c'était chaud pour le faire ouf :p 
13 Avril 2008 17:57:58

ca roule ;) 
13 Avril 2008 20:34:35

Intro :
Le terrorisme est un terme utilisé pour la première fois après la Révolution Française. Aujourd'hui, il s'agit d'une stratégie de lutte, de "guerre en temps de paix", que choisit le plus faible pour combattre un adversaire plus fort militairement. La menace terroriste a installé au coeur des individus comme des états, de profondes inquiétudes. Elle est devenu aujourd'hui la première préoccupation de l'occident depuis les attentats à Paris (1995) et aux US (2001).

Développement:

Le terrorisme est devenu depuis quelques années, un problème pour les pays occidentaux ; les revendications territoriales ou religieuses sont devenues prétexte à des actes inqualifiables par le nombre de victimes causées. Cet acte affreux pose problème, car il ne respecte aucune convention des droits de l'homme, ni même les droits des conflits armés (appelés aussi, lois de la guerre). Le terrorisme en lui même, possède plusieurs significations, qui néanmoins, reposent toutes sur une politique de mort et de destruction. Elles poussent les peuples, les nations et les religions, a se haïrent entre elles, et viennent envenimer les relations entre l'occident et l'orient. Pour lutter contre le terrorisme, il est bon de connaître les raisons de son apparition; bien souvent, il trouve sa source, dans les inégalités économiques que subissent certains pays. De petites milices armées se forment et revendiquent un mal être qui est souvent négligé et qui amène à la conduite d'actes de violence. L'emprise des grands chefs d'Etat exercé par un état sur une population, est aussi source de terrorisme. On a vu des groupes terroristes utiliser le ressort médiatique pour appuyer leurs idéologies religieuses, appelant à semer la mort et la destruction. Ils prétendent ainsi, oeuvrer à la libération d'une religion dont ils pensent qu'elle est menacée dans son expression. La réponse à cette guerre sans loi, est une attention de tous les instants de la part des services de sécurité des pays menacés par ce fléau; les lois se succèdent, permettant un contrôle accru des personnes et des marchandises, au mépris, parfois, des libertés individuelles. Les solutions pour dépasser ce problèmes reconnu et l'éradiquer, serait que enfin, tous fassent l'effort d'apporter aux plus démunis et à ceux qui se sentent exclus de la fraternité commune, un début de reconnaissance et d'acceptation en gommant les différences et en offrant un monde plus vivable pour le bien être de chacun et chacune.

CONCLUSION:
Bien que le terrorisme soit un acte ignoble, comprendre son histoire, les événements déclencheur ne pourra qu'être bénéfique pour le monde entier. Trouver ce qui nous rassemblent et non ce qui nous séparent, tel sont les armes d'un monde un peu plus juste.

Voilà maintenant j'hesite juste pour l'ortho
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS