Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous
Votre question

Niveau bac+5, mais pas de travail, comment faire?

Tags :
  • Master
Dernière réponse : dans Etudes - Travail
Partagez
6 Juin 2006 13:58:56

Bon voilà, j'ai 24 ans, j'ai un diplome de niveau bac +5 depuis septembre dernier, j'ai plus d'un an de stage derriere mois dont la moitié aux USA, je n'ai jamais redoublé, je suis sérieux, courageux, et j'aime ce que j'ai fais jusqu'à présent, mais malgré tout cela je ne trouve pas de travail.
Je n'ai presque pas eu d'entretien, et à chaque fois soit je manque d'expérience, soit mon profil ne correspond pas assez au poste.
J'aimerais savoir si certains d'entre vous vivent ou ont vécu ça, et comment on peut le supporter sans baisser les bras.

J'atends vos commentaires avec impatience, merci d'avance.

Autres pages sur : niveau bac travail

6 Juin 2006 14:04:31

Je te connais pas trop husker, mais c'est malheureux ce qui t'arrive.

Quel est ton diplome ?

Tu sais faut savoir démarrer plus bas que ses compétences des fois.

N'as tu pas eut des propositions de la part de ton employeur apres ton stage de Master ?

6 Juin 2006 14:16:32

Mon diplome est un master 2 professionnel en Matériaux, domaine où les offres d'emplois sont relativement limitées.

En ce qui concerne mon stage de Master, je l'ai fait aux USA en université, j'aurais pu y rester pour réaliser un phd, mais ce n'était pas mon ambition et je ne le regrette pas du tout.

Démarrer plus bas, cela me gene pas du tout, mais le fait d'avoir des diplomes plus hauts gene les employeurs.

Je me dis que cela ne fait que 8mois que je cherche, mais j'ai l'impression que ca ne viendra pas, et mem les pistons ne fonctionnent pas.
Contenus similaires
6 Juin 2006 15:59:36

je crois que mon petit gars tu sort de ton cocon là, car la vrai vie il faut savoir se battre et avoir un moral à toute épreuve. Va à l'anpe matin et aprés midi, boite d'interim de la meme façon, et autre offre par le biais du net. Aprés si tu veux rester dans ta ville alors, comme le dis isham, tu devrais peut etre pas compter démarrer à ton niveau, çà c'est regretable, mais le diplome ne suffit pas, il faudras que tu fasses tes preuves avant tout.

Bon courage, et surtout ne perd pas espoir
6 Juin 2006 16:12:28

Si t'as fait un stage aux Stayt'z tu dois parler anglais non?

pourquoi n'essayerais-tu pas a l'etranger?

je veux dire LOIN! ...genre a Hong-Kong ou en australie par example... (pour ne pas dire au Japon avec les 'tites filles en jupes... mais la, c'est un peu plus dur...)

t'es pas oblige de bosser dans ta branche. cherches un truc ou les mecs ont besoin de quelqu'un qui parle francais et anglais et qui a pas peur de quitter la france.

(techniquement, j'ai une formation en arts-visuels moi... et je me suis retrouve en "integration de systeme" sur des serveur windows apres avoir fait prof de tennis pendant 1 an... donc tout est possible quand on se limite pas a l'europe.)
6 Juin 2006 16:39:12

Bouger ca ne me gene pas, mais en France pour l'instant, meme si c'est vrai que je parle anglais (enfin à peu près).
Sur mes dizaines de candidature je n'en ai que très peu proche de chez moi, donc la mobilité n'est pas un probleme.
Par exemple, dans 15 jours je vais à Aix en Provence pour un entretien et je suis à Nantes.

J'aimerais réellement que des egns qui ont connu cette situation me disent comment ils l'ont ressenti et s'ils ont fini par trouver dans leur domaine ou s'ils ont totalement abandonné.

Toujours est-il que meme si je ne trouve pas de taf dans mon domaine, cela ne m'empeche pas de travailler, un boulot sans avenir, aucun, mais un boulot quand meme.


6 Juin 2006 16:55:50

Citation :

husker a écrit :
J'aimerais réellement que des egns qui ont connu cette situation me disent comment ils l'ont ressenti et s'ils ont fini par trouver dans leur domaine ou s'ils ont totalement abandonné.


bah... il faut pas abandnner...
Ca sert a rien de bosser au McDo avec un phd en aeronautique!

continue de chercher! une chance finira bien par se presenter.

(je sais pas non plus ce que ca donne chez toi au niveau du rapport thunes/factures qui nous pourri la vie aussi... c'est malheureusement un facteur determinant aussi dans la plupart des cas...)
28 Février 2009 14:50:10

Salut Husker,

Je suis presque dans la même situation et j'ai besoin qu'on me remonte le moral! Moi par contre j'ai un BAC+5. J'ai étudié a l'Université Américaine du Caire - communication de masse- et j'ai fait un master en Suisse en communication interculturelle et j'ai même acquis 3 ans d'expérience dans la coopération internationale en Égypte et pourtant je suis a la recherche d'emploi depuis que je me suis réinstallée en France (depuis sept.08). Ça fait des mois que je postule et je n'ai fait que 2 entretiens! On me reproche souvent d'être sur-diplômée! j'ai tout fait ANPE, boites d'intérim, candidature spontanées! J'envoie de 4 a 5 CV par jour et je ne me limite plus qu'a mon domaine. On m'a même demandée pourquoi j'ai choisi d'étudier en Suisse avec un air plutôt critique (c'est une bourse que j'avais obtenu).

Malheureusement le système nous pousse a être hypocrite et a mentir! Pour un des entretiens, que d'ailleurs j'avais bien réussi au début, la raison pour laquelle on ne m'a pas retenu c'est le fait d'avoir été honnête en leur disant que je comptais rester maximum un an en temps partiel (j'allais être rémunérée 900 euros net/ mois). Ils m'ont dit qu'il cherchait un candidat prêt a rester pour un long terme sur ce poste. La prochaine fois je ferais en sorte de mentir et je dirais que je compte travailler en temps partiel pour le restant de mes jours...
Ça me soule d'autant plus que je n;ai pas droit aux allocations chômage vu que je n'ai jamais travaillée en France et donc n'ayant pas de revenus, j'ai fait la demande de RMI que je touche effectivement (280 euros/mois :??:  ) je m'en sors a peine!

Mais je continue toujours a chercher et a me convaincre que la France est le pays de la liberté, égalité et fraternité! car j'espère que mon origine n'a rien a voir la-dedans!
28 Février 2009 15:06:09

As tu essayé d'entrer en contact avec les personnes de ta promo? cela peux aider parfois. Sinon je sais que chez nous, il y a une association d'ancien étudiant qui sont en train de collecter des informations regroupant les promo de 1998 à aujourd'hui (idéal pour les recherches d'emploi ou pour autre chose!). renseigne toi aupres de ton école la dessus et bonne chance!
12 Décembre 2011 17:03:10

Beaucoup de jeunes français diplômés vont chercher du travail à l' étranger ( Canada, USA, Australie...), en 2011 c'est une réalité enfin reconnue par les politiques ainsi que les médias.
Les " 30 glorieuses" sont trés loin derrière, et il faut s' armer de beaucoup de patience, pour trouver un emploi rémunéré ( par contre les stages non-rémunérés sont légion).
La France ne donne pas de travail à ses jeunes, c'est triste mais c'est comme ça.

[http://generation-precaire.org/]

12 Décembre 2011 17:33:02

abonnement à cadremploi version papier, fait de la lecture en attendant l'entretien.
dépose de cv sur les sites internet de cabinets de recrutement
une centaine de timbres...
ça doit faire une dizaine d'entretiens à la fin.

au passage des des gens comme Bosh et DCNS sont classés dans les entreprise recrutant et ayant un lien avec les matériaux...
13 Décembre 2011 18:25:40

Bonjour,
Moi j'étudie toujours mais je suis très deçue de la France et des difficultées qu'ont les jeunes à être embauchés. Si j'avais une perspective d'un emploi qui se transformerait en CDI, j'arreterais mes études. J'en ai plus que marre d'étuidier même si j'ai de bonnes notes. L'an prochain je chercherai à me réorienter et/ou à faire de l'alternance. Si vous voulez parler de la situation de l'emploi des jeunes en France, de votre situation et se soutenir mutuellement, je propose que l'on écrive ici ou vous pouvez aussi m'envoyer un mp.
6 Janvier 2012 03:27:41

Salut confrères des jeune diplômé à qui le monde du travail ferme ses portes!
je ss dans le même cas que vous et franchement je ss pas loin de baisser les bras de ne plus savoir quoi faire... je vois bien que je n'aurait bientot plus de cartes à jouer, appart l international... ce qui voudrait dire laisser ma copine.... ma famille... et mes amis ..... j’espère vraiment ne pas en arriver là :( 
Les RDV pôle emploi c une blague... ils me donnent des offres aux quelles j'ai répondu il y un moment... ma conseiller me sert pas a grand chose " faut pas baisser les bras" me dit elle...
hahaha et les stages aussi sa me fait bien rire! on passe du cpe au stage sans embauche... quelle génération on va être? la génération assisté? la génération chômage? la génération sans histoire et sans avenir? voila ce que nous laisse les fameux 68tar...
malgré tout un début de solution, etre blonde a forte poitrine sa aide... histoire vrai d'une copine.
Apres avoir bien fait le tour du problème, la meilleur solution pour trouver un travaille c d'intégrer une entreprise en contra pro pour une licence ou un bts et de tout faire pour continuer après le diplôme. ou disposé d'un très bon ascenseur social...
13 Janvier 2012 02:23:46

Peut-on être heureux en partant bosser à 9h de route de la personne que l'on aime ? certains l'ont fait ?
16 Janvier 2012 13:16:30

tabata a dit :
Peut-on être heureux en partant bosser à 9h de route de la personne que l'on aime ? certains l'ont fait ?


Pour etre parti 3 mois a 1500 km je peux te dire que c tres tres tres compliqué a vivre!
31 Janvier 2012 12:26:04

Alors surtout le truc à ne surtout PAS faire c'est d'aller à pôle emploi ... Oubli Direct, c'est une perte de temps.

j'ai 23 ans et je suis en train d'étudier à l'étranger parce que en France c'est devenu LA MERDE. on a gaver sarko pendant 10 ans maintenant il est content il a son Air Sarko One .

donc Pôle Emploi = LE CANCER .... N'Y VAS PAS !!!

ce que tu viens d'écrire m'interpèle énormément car j'étais exactement dans ce même état d'esprit il y a 2 ans, je disais ce que tu dis là presque mot pour mot et c'est pour ça que je te répond ( franchement diplômé d'un DUT Mesures-Physiques), j'ai envoyé + de 125 CVs, je me suis déplacé j'ai frappé aux portes ... 2 mois après 1 réponse puis entretien puis Bah non "C'est la crise"

Comment ne pas baisser les bras, on est jeune pourtant mais le gouvernement s'en tape de voir des jeunes ultra diplômé dans la rue, à leur place j'aurais HONTE.

Dépression nerveuse à 21 ans c'est pas mal quand même et bien c'est ce qu'il m'est arrivé après 1 an et demi de galère comme ça où tu sers à rien et à chaque entretien négatif on te dis " mais tu sais c'est la Crise" ... bande de c*** va, les sarko, fillon pécresse hortefeux dommage qu'on soit plus en 1792 parce que moi je te les aurait décapité sur le champ.


SOLUTIONS (car on ne peut pas supporter ces situations) :

1/ recherche sur internet : " corruption dans le monde" , prend un papier et stylo et écrit les pays les moins corrompus.
2/ recherche sur internet : " taux de chômage dans le monde" puis note les pays qui ont un taux de chômage très bas

tu filtres ce que tu as fait en 1/ et 2/ pour obtenir les pays qui remplissent les deux critères.

3/ Tu apprend l'anglais, il faut que tu partes dans l'un de ces pays que tu as selectionné, de préférence là où ils parlent anglais (tu vas partout avec l'anglais.... à tel point que notre bon vieux français disparaît petit à petit)

4/ tu pars pour de bon dans ce pays et tu trouveras un sens à ta vie ... et après peu être tu reviens en France ... ou pas.

Moi je suis depuis 1 an en Australie où j'ai été accepté dans une université très réputé. j'ai dû apprendre l'anglais, je suis plus très loin d'être parfaitement bilingue, tu rencontre des gens formidables maintenant l'Australie ils ne sont pas très développé ils ont réellement 40 ans de retard (surtout dans les transports, les logements, les communications et pour te donner une idée au cinéma quand tu réussis à le trouver, les films à l'affiche sont vraiment naze, au théatre il y a marry poppins en ce moment ... woouhhhaaaoouuu oui oui en ce 31 janvier 2012 c'est ce qu'il y a à l'affiche partout.

les Australiens le reconnaissent eux meme, ils ne sont jamais sorti de leur pays et le peu que je connais d'Australiens qui ont voyagé ailleurs qu'en Australie veulent tout faire pour retourner visiter le monde loin de leur pays .... moi j'ai hâte de rentrer en France, car a étudié c'est bien mais a y vivre c'est horrible et puis ils ont copié le modèle américain en prenant énormément les mauvais côtés, la junk food, la manière de vivre, le divertissement surdimensionné c'est horrible.

5/ pour le budget : tu recherche sur internet "les villes les + chères du monde" ... et tu t'apercevra que, basé sur l'étude de novembre 2011, Sydney en Australie est classé 13ème ville la + chère du monde, ... et Paris alors ... et bien Paris est au rang 27 ... ça parle ? et je confirme pour y être actuellement sur le sol Australien c'est vraiment beaucoup beaucoup + cher qu'à Paris.


En espérant t'avoir redonné du courage, persévère mais pas en France on veut pas de toi en France, à toi aussi on te l'a dit ... et tu fais même pas parti de la circulaire Guéant.

Bon voyage, prend des photos et bonne ascension sur la voie de la sérénité et du bien être intérieur
31 Janvier 2012 13:51:12

Je ne pense pas que ce soit la faute du gouvernement. Si les entreprises s'en vont c'est parce qu'ils font aussi bien et pour moins cher à l'étranger.
31 Janvier 2012 15:18:07

Bonjour à tous,

Titulaire d'un BAC+2 DUT techniques de commercialisation et d'une Licence 3 Commercialisation des produits touristiques, je suis sur le marché de l'emploi depuis maintenant 2 ans et 1/2. Ayant effectué tous mes diplômes en alternance et travaillé en extra restauration depuis mes 16ans je ne manque pas d'expérience. Je parle aussi couramment anglais et espagnol et je maitrise parfaitement l'informatique.

Depuis la fin de mes études, je n'ai occupé que des emplois inférieurs ) mon niveau d'étude. Je les ai accepté parce que je ne trouvais rien d'autre. Le dernier en date était un poste de secrétaire/vendeuse dans un domaine viticole. La réalité c'est que je m'occupais de tout : la vente, les courses, les livraisons, la communication, l'administratif... je leur ai même construit un site internet de vente en ligne ! Seulement j'étais payée 1200€ net pour 39h/semaine (plutôt 45/50h réelles). En une année je n'ai même jamais obtenu de responsabilité supplémentaire ou de prime. Du coup j'ai fini par aller taper à la porte du patron pour lui réclamer une revalorisation de mon statut. Il n'a pas été d'accord et j'ai démissionné.

La suite fut un peu sombre puisque je n'avais pas le droit aux allocations chômage (suite à démission) et je ne suis pas parvenue à retrouver un emploi. Même au MacDo ils n'ont pas voulu m'embaucher !
Et ce n'est pas faute d'avoir envoyé mes candidatures partout : plus de 200 en 4mois. Seulement 50retours, que des refus.

Du coup je me suis prise en main et je me suis dis que la seule manière de ne plus être dépendante de ce marché de l'emploi pourri c'était de trouver quelque chose à "fabriquer" et de le commercialiser moi-même.
Passionnée d'informatique, j'ai mangé quelques milliers de tuto HTML/CSS, de joomla et wordpress et me voila désormais à la tête de mon auto-entreprise qui vend des sites web à prix discount.
Les débuts sont difficiles mais j'arrive tout de même à en vivre.
Au départ j'avais un peu idéalisé cette condition de travailleur indépendant. C'est vrai que ce n'est pas tout rose, pas de dynamique de groupe, grosses responsabilités, difficultés pour s'organiser...
Mais finalement il y a de gros avantages. Tu ne dépend plus d'un patron pour faire tes preuves, ta réussite ne tient qu'à toi et à l'énergie que tu mets dans ton projet. Puis lorsque tu commets une erreur, tu en est directement responsable, ça aide à se remettre en question et à progresser.

Je conseille à tous les jeunes diplômés et plein de compétences qui ne trouvent pas d'emploi à faire de même. Réunissez vos compétences, étudiez le marché, demandez vous de quoi les gens ont besoin, ce que vous pourriez leur apporter de nouveau ou de plus confortable et lancez vous !
Essayez de trouver des idées qui ne demandent pas beaucoup d'investissement financier comme ça vous n'aurez rien à perdre à essayer.
19 Août 2012 23:24:14

husker a dit :
Bon voilà, j'ai 24 ans, j'ai un diplome de niveau bac +5 depuis septembre dernier, j'ai plus d'un an de stage derriere mois dont la moitié aux USA, je n'ai jamais redoublé, je suis sérieux, courageux, et j'aime ce que j'ai fais jusqu'à présent, mais malgré tout cela je ne trouve pas de travail.
Je n'ai presque pas eu d'entretien, et à chaque fois soit je manque d'expérience, soit mon profil ne correspond pas assez au poste.
J'aimerais savoir si certains d'entre vous vivent ou ont vécu ça, et comment on peut le supporter sans baisser les bras.

J'atends vos commentaires avec impatience, merci d'avance.


19 Août 2012 23:34:08

je te comprend j'ai veccu la meme chose que toi. j'ai fait des études d'ingénieur et malgré mes efforts moi aussi comme bien d'autres je n'ai pas trouver de travail les qualités humaines comme le courage la dévotion , la tenacité ,dans le monde du travail sa ne compte plus du tout

le monde du travail est devenus impersonnel ou nous les hommes et les femmes sont considéré comme des numéros
pour ne pas baisser les bras j'ai décider de tout faire tous seul sans compter sur les autres et j'ai trouvé mais propres pistons

sache que tu n'ais pas tous seul



4 Décembre 2012 12:23:59

husker a dit :
Bon voilà, j'ai 24 ans, j'ai un diplome de niveau bac +5 depuis septembre dernier, j'ai plus d'un an de stage derriere mois dont la moitié aux USA, je n'ai jamais redoublé, je suis sérieux, courageux, et j'aime ce que j'ai fais jusqu'à présent, mais malgré tout cela je ne trouve pas de travail.
Je n'ai presque pas eu d'entretien, et à chaque fois soit je manque d'expérience, soit mon profil ne correspond pas assez au poste.
J'aimerais savoir si certains d'entre vous vivent ou ont vécu ça, et comment on peut le supporter sans baisser les bras.

J'atends vos commentaires avec impatience, merci d'avance.


4 Décembre 2012 12:30:55

Je suis moi même titulaire d'un Master et la seule solution que j'ai trouvé pour décrocher des entretiens a été de ne pas mentionner sur mon CV que j'ai un Master mais une Licence. Mais attention, certains recruteurs me trouvent encore très diplomée lorsqu'il voient que j'ai suivi une Licence. Celà dit si je m'étais pas "bradée", je pense que je n'aurais pas encore pu travailler. "L'oubli "de mon Master me permets désormais d'avoir une expérience de 2 ans et demi et donc d'être plus attractive aux yeux des recruteurs.
4 Décembre 2012 14:56:43

Hello stephu, et aux autres intéressés,
Vous pouvez mentionner dans vos cvs que vous ne cherchez pas un poste hautement payé et hautement placé, mais juste un secteur où étendre vos connaissances et votre expérience. Là, votre diplôme et votre humilité deviendront un atout face aux autres demandeurs.
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS