Se connecter / S'enregistrer
Votre question
Résolu

Dissertation: dans un apologue, le récit prime-t-il sur la morale?

Dernière réponse : dans Etudes - Travail
25 Décembre 2009 16:02:07

Bonjour! Tout d'abord joyeux noël et joyeuses fêtes!

J'ai une dissertation que je suis censé envoyer par mail à mon prof de français aujourd'hui, j'ai bien commencé, j'ai fait la question de corpus et fait une petite introduction mais maintenant je coince pour développer autour de mon plan. Quelqu'un pourrai-t-il m'aider s'il vous plait? ce n'est pas grave si je ne l'envoie pas aujourd'hui, ce que j'aimerai c'est faire une bonne dissertation non baclée.
Voilà ce que j'ai fait jusqu'à présent:


I)Question:

Il existe cinq sortes de comiques en littérature. Il y a le comique de gestes : l’effet comique est produit par l’interprétation (par exemple : mimiques, grimaces, vêtements, accessoires);
le comique de situation : l’effet comique est produit par la situation d’un personnage dans l’histoire qui est racontée; le comique de mots : l’effet comique est produit par les paroles (jeux de mots, niveaux de langue, répétitions, etc.); le comique de caractère : l’effet comique est produit par la peinture des caractères (traits moraux propres à une classe d’êtres : vices, idées); et enfin, le comique de mœurs : l’effet comique est produit par les usages d’une classe d’hommes ou d’une époque. C’est la satire d’un comportement social. Le premier texte de Jean-Jacques Rousseau, extrait de l'œuvre Les Confessions, s'appuie sur ces différents comiques. Certains sont aussi utilisés dans le second extrait, tiré de Jacques le Fataliste et son maître de Denis Diderot qui parle de l'infidélité naturelle des êtres humains (il ne sert à rien de se marier, de se promettre fidélité, car on sera cocu un jour...). De même pour le texte pour le troisième texte qui est un poème de Raymond Queneau intitulé Battre la campagne.
Dans le premier texte, tout les comique sont présents. Tout d'abord, le comique de situation est utilisé pour créer un renversement de l’ordre social (valet / aristocratie):
" je vis avec beaucoup d’étonnement le maître d’hôtel " : au début, c’est le valet qui est étonné par la tenue du maître d’hôtel dont il ne comprend pas la signification (" épée ", " chapeau ") : code incompréhensible pour lui." Tout le monde me regardait […] On ne vit de la vie un pareil étonnement " : à la fin, c’est la noble assistance qui est étonnée par le valet.
" je souriais sans oser rien dire ", " Tout le monde me regardait et se regardait sans rien dire " : au début, le valet n’ose pas prendre la parole ; ensuite, c’est l’assistance qui est muette d’admiration.
Il y a aussi "toute la table s'empressa de faire chorus"; "je répandis une partie de l'eau sur l'assiette et même sur elle"et "le maître d'hôtel servi l'épée au côté et le chapeau sur la tête". Ensuite, le comique de caractère tel que "cette personne si dédaigneuse daigna" ou encore "comme les Piémontais ne sont pas pour l'ordinaire consommés dans la langue française, quelqu'un trouva une faute d'orthographe". Puis, le comique de geste "me regardait et se regardait sans rien dire", "je fus saisi d'un tel tremblement" ou encore "Mlle de Creil rougit jusqu'au blanc des yeux". Aussi, le comique de langage comme "Le vieux comte", "Cette personne si dédaigneuse daigna" mais aussi "grand papa". Enfin le comique de mœurs tel que "comme les Piémontais ne sont pas pour l'ordinaire consommés dans la langue française" et "Tel fiert qui ne tue pas". Dans ce texte le comique sert à se moquer de l'aristocratie.
Le second texte comporte le comique de langage (avec la répétition de "Gaine" et "Coutelet"), le comique de caractère car les deux personnages de la fable sont des objets (la gaine est assimilé à un vagin et le coutelet à un pénis) et le comique de situation avec "Gaine -vous êtes fripon, car tous les jours vous changez de Gaine... Coutelet -vous m'avez trompée le premier..."
Le troisième texte est une parodie du poème le chêne et le roseau de La Fontaine, de Jean Anouilh devenu le Roseau pensant de Blaise Pascal puis le peuplier et le roseau de Raymond Queneau. Il y a le comique de caractère car les personnages sont des végétaux (le peuplier et le roseau), on trouve aussi le comique de langage avec "se casse la gueule", le comique de geste avec "il fait des bonds de géant" et le comique de situation "servira de cercueil à quelques déshérité".


II)La dissertation:


D'après Jean de La Fontaine "l'apologue unis le plaisir du récit à l'enseignement d'une morale", un apologue désigne un court récit exposé sous forme allégorique, et qui renferme un enseignement, une leçon de morale pratique.
Il est légitime de se demander si le récit prévaut sur l'éthique énumérée à la fin de ce type d'œuvre. Si l'on s'en tient à la définition, un apologue est forcément un récit qui soutient une morale donc si l'un de ces éléments manque ce n'est plus un apologue. Aussi, le récit sans la morale a-t-il un sens? La morale est-elle compréhensible sans une illustration?
Nous verrons tout d'abord que le récit sert d'appât et d'édulcorant à la morale et ensuite que la morale est le but principale d'un apologue.

Merci d'avance ;) 

Autres pages sur : dissertation apologue recit prime morale

Anonyme
25 Décembre 2009 22:21:24

Salut,

Pour la dissertation ... Tu as quoi comme corpus ? N'hésite pas à utiliser ces exemples.

Quelques idées en vrac :
=> le récit illustre la morale, il en est sa couverture
=> y a t il nécessairement une morale dans un récit ?
=> le récit pour la morale est-elle destinée aux enfants/adultes ?
m
0
l
26 Décembre 2009 14:17:18

bonjour! Merci de m'aider!

mon corpus:
A- Jean-Jacques Rousseau, Les confessions, livre III (1782)
B- Denis Diderot, Jacques le fataliste et son maître (1796)
C- Raymond Queneau, Battre la campagne (1968) => "le peuplier et le roseau"

Je n'ai pas vraiment compris la morale du poème (texte C)

Pour ta seconde idée, il y a forcément une morale avec le récit dans un apologue. Donc je ne vois pas pourquoi il faudrait en parler dans ma dissertation??

encore une fois merci =D
m
0
l
Contenus similaires
Anonyme
26 Décembre 2009 15:09:08

Personnellement je vois deux morales :
1) Mieux vaut un lâche vivant qu'un héros mort
2) A trop se vanter, la réalité finit par nous rattraper
Après ... Je peux me tromper !

Quant à ta seconde remarque, bien joué, j'avais oublié le détail important "dans un monologue" dans le titre du sujet.
m
0
l
26 Décembre 2009 15:18:21

apologue pas monologue.

je ne pense pas que tu te sois trompé sur la morale, surtout sur la 2).
m
0
l
26 Décembre 2009 16:02:29

N'aurais tu pas quelques conseils à me donner pour démarrer mon développement?
Pourrais tu me dire ce que tu penses de mon plan? stp
m
0
l

Meilleure solution

Anonyme
26 Décembre 2009 23:25:36

Ton plan convient, cependant je ne vois pas de sous-parties :( 
partage
27 Décembre 2009 00:14:33

tu as raison j'ai complétement zappé les sous sous-parties --'

I) fonction du récit
1)le récit une illustration
2)le récit un édulcorant

II) la morale: le but d'un apologue
1)...
2)...
là je coince :sweat: 


m
0
l
27 Décembre 2009 15:14:39

ah! et aussi, es-tu d'accord avec moi que la morale du texte A du corpus est : "ce fut un de ces moments trop rares qui replacent les choses dans leur ordre naturel, et vengent le mérite avili des outrages de la fortune." ?
m
0
l
Anonyme
27 Décembre 2009 15:40:26

Heu, tu sais, Les Confessions, j'ai du les lire en diagonale, donc je ne me souviens plus du tout des textes. Par contre, les morales, ça s'interprète toujours : il faut savoir expliquer ce que Jean-Jacques a voulu dire par là.

Quels sont tes arguments et exemples que tu as dans ton grand I ?

Quand au II, une petite idée : une morale est universelle, peu importe le récit. Elle resterait donc plus importante que l'histoire qui la recouvre.
m
0
l
27 Décembre 2009 15:50:25

Super ta petite idée!

j'ai pas vraiment d'arguments, je vais montrer que si il n'y avait pas eu de récit dans les textes du corpus le lecteur n'aurais soit pas pu comprendre la morale soit il ne pouvais pas se rattacher à qqch pour prendre au sérieux la morale
m
0
l
27 Décembre 2009 16:44:48

qu'en penses tu?
m
0
l
Anonyme
27 Décembre 2009 22:36:20

C'est un argument !
m
0
l
27 Décembre 2009 22:55:28

ok merci
m
0
l
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS