voices
Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous
Votre question

Exposé De SVT (3ème) sur la biodiversité

Dernière réponse : dans Etudes - Travail
Partagez
12 Septembre 2007 15:03:47

Bonjour tout le monde !!

Je suis en troisième, et mon prof de SVT nous a demandé de faire un exposé ( on a 6 mois pour le faire), avec comme sujet (enfin c'est juste mon cas) la biodiversité et la disparition des animaux suite aux humains ( par ex: la pêche intensive...)

Je voudrais savoir si vous ne connaissiez pas par hasard des sites pas trop complexes (enfin pour mon âge !).

Merci à vous.

Ps : J'espère ne pas avoir fais un sujet idem à un autre, mais je suis nouvelle ici, et j'ai un peu de mal il faut l'avouer !

Encore merci. :) 

Autres pages sur : expose svt biodiversite

Contenus similaires
18 Septembre 2007 17:39:36

merçi beaucoup !!
Anonyme
21 Janvier 2009 15:06:56

salut je suis en classe de seconde et notre professeur nous demande de fair un exposè sur la biodiversite et j demande votre aide
Anonyme
21 Janvier 2009 15:09:27

aide sur l'exposé du théme la biodiversite
1 Avril 2009 10:35:59

Citation :
aide sur l'exposé du théme la biodiversite

Tu sais mao ossi je recherche de l'aide j'attend la réponse de KURTADDICT si g sa réponse je pourrait te dire
:bounce: 
Anonyme
8 Juin 2010 21:33:56

Face aux menaces qui pèsent sur elle (urbanisation croissante, pratiques agricoles, déforestation, pollutions...), la protection de la biodiversité est devenue une préoccupation mondiale.

La conservation de la diversité biologique (ou biodiversité) est une composante essentielle du développement durable. Elle passe par une utilisation durable des ressources de la planète et consiste à préserver les espèces, les écosystèmes et tout ce qu'ils peuvent apporter à l'espèce humaine.

La diversité biologique est une ressource naturelle. Elle nous fournit de l'oxygène et de la nourriture (cultures vivrières, bétail, poissons...), mais aussi des fibres pour l'habillement et des matières premières pour la construction d'habitations ou la papeterie… Elle contribue à l'épuration de l’eau et à la régulation climatique.



Écosystème: Ensemble des êtres vivants et d'un milieu
espèce :D eux individus appartiennent à la même espèce lorsqu'ils se ressemblent, peuvent se reproduire entre eux.



































Les causes de la disparition des espèces:

A/LES DIFFÉRENTES MENACES QUI PÈSENT SUR LES ESPÈCES

1)La destruction des habitats
Quand un habitat (une forêt, un marécage, une rivière) est détruit ou abîmé, les animaux et les plantes qui y vivent sont le plus souvent condamnés à disparaître.
C'est le cas quand une forêt est coupée (c'est la déforestation), quand un marais est asséché, quand des des prairies sont transformés en pâturage, quand les villes s'étendent, etc... À cause des activités humaines, les habitats disponibles pour les espèces deviennent moins nombreux et moins vastes; le cours des fleuves est interrompu par les barrages. L'expansion des villes et la modernisation touchant toutes les parties du monde, un grand nombre d'espèces sont menacées par la réduction et la transformation de leur milieu naturel.
Par exemple, dans les forêts de Madagascar, qui souffrent d'une déforestation intensive, toutes les espèces de lémuriens sont menacées.

2)Le trafic des animaux sauvages
Le commerce illégal des animaux sauvages met en péril des milliers d'espèces dans le monde. Cornes de rhinocéros, ivoire d'éléphant etc... tous ces animaux et plantes souffrent d'un commerce illégal. Les acheteurs sont des collectionneurs d'espèces rares, des amateurs de manteaux de fourrure, ou encore des entreprises peu regardantes sur l'origine des arbres qu'elles utilisent par exemple. La contrebande d'animaux est le troisième trafic au monde, derrière la drogue et les armes. Quand ils ne sont pas tués, les animaux peuvent être revendus comme animaux de compagnie. Perroquets du sud de l'Amérique, caméléons d'Afrique... meurent parfois lors de leur voyage dans des conditions épouvantables. Un grand nombre d'acheteurs d'animaux exotiques se débarrassent ensuite de leurs animaux.

3)La capture d'animaux sauvages et la cueillette de plantes
Le commerce d'espèces sauvages (par exemple les perroquets et les perruches, les mygales, les papillons ou les bulbes d'espèces végétales rares) intervient aussi pour beaucoup dans la diminution de la biodiversité. La cueillette des fleurs de plantes menacées les empêche aussi de se reproduire et augmente leur risque de disparaître.

4)Chasse et Pêche
Les Hommes ont toujours chassés et pêchés pour se nourrir. Mais la population a tellement augmenté que le nombre d'animaux sauvages ne suffit plus à alimenter tout le monde. L'élevage d'espèces domestiquées et l'aquaculture* fournissent aujourd'hui à l'Homme les protéines animales nécessaires, mais l'impact de ces activités gourmandes notamment en espace et en pesticides devient également une menace pour la survie de nombreuse espèces.
5)L'introduction de nouvelles espèces ou de maladies
Les écosystèmes sont des équilibres fragiles. Quand l'homme introduit, volontairement ou non, une nouvelle espèce ou une nouvelle maladie dans un milieu, il met en péril l'équilibre de l'écosystème tout entier. En effet, les animaux et les plantes d'un écosystème sont adaptés aux conditions de leur habitat, et n'ont la plupart du temps aucune défense contre une maladie importée ou un nouveau prédateur. En effet, face à un prédateur qui n'existait pas auparavant dans leur milieu, les proies n'ont aucune arme ou stratégie de défense. Face à une nouvelle maladie, les espèces sont souvent décimées, car elles ne l'ont jamais rencontrée et leur organisme n'est pas protégé contre elle. Par exemple, il existe en Amérique du Sud un gros crapaud très vorace, le crapaud marin. Il a été introduit en Australie au XIXe siècle pour lutter contre les insectes et les rongeurs qui s'attaquaient aux plantations. Mais il y est rapidement devenu un véritable problème , dévorant en grande quantité toute sorte d'animaux (rongeurs, oiseaux, amphibiens, reptiles, etc.).


6)La pollution et le réchauffement du climat
De nombreux produits chimiques sont aujourd'hui présents dans les chaînes alimentaires. Ce sont par exemple les engrais utilisés dans les champs, les rejets des usines ou encore les insecticides. Certains insecticides sont désormais interdit dans de nombreux pays à cause de leurs toxicités. En effet, déposé sur les plantes cultivées, il pénètre dans l'organisme des espèces qui mangent les tiges et les graines. Le produit s'accumule dans l'organisme des prédateurs qui chassent les. Chez les oiseaux de proie (comme les faucons et les aigles), cette accumulation d'engrais nocif provoque des malformations et la fragilisation des coquilles des œufs ; et donc la diminution des populations de ces oiseaux qui ont du mal à se reproduire. La pollution et le réchauffement des eaux ont aussi décimé de nombreuses espèces de poissons d'eau douce. À cause des gaz polluants rejetés dans l'atmosphère par les activités de l'homme (les industries, les gaz d'échappement des voitures, etc.), le climat de la Terre se réchauffe. Ce changement climatique se produit très rapidement . Associé aux autres menaces qui fragilisent les plantes et les animaux, il met en péril de nombreux écosystèmes et espèces. Faute d'avoir le temps de s'adapter, ou de trouver de nouvelles régions qui leur conviennent, beaucoup d'espèces de plantes et d'animaux sont probablement condamnées à disparaître si on ne parvient pas à arrêter le réchauffement de la planète.

B/DES RÉACTIONS EN CHAÎNE

La disparition d'une espèce a des répercussions sur les autres espèces de la chaîne alimentaire. La disparition d'une espèce peut ainsi entraîner la disparition d'espèces avec laquelle elle n'a aucun lien direct.
Par exemple, au début du XXe siècle aux États-Unis, le loup, trop chassé, disparaît totalement du parc naturel de Yellowstone (dans l'ouest du pays). En l'absence de ce prédateur, les élans (de grands cerfs), leurs principales proies, se sont multipliés sans contrainte. Or, les élans se nourrissent de pousses d'arbres. Devenus trop nombreux, ils ont alors provoqué la disparition de certaines espèces d'arbres, en les empêchant de pousser. Fautes de suffisamment d'arbres à ronger, les castors se sont raréfiés, puis ont disparu du parc dans les années 1950. Sans les castors, certaines plantes aquatiques qui poussaient sur les plans d'eau derrière leurs barrages ont disparu à leur tour. Or, ces plantes servaient de nourriture aux ours sortant d'hibernation.
Mais pour le contré , car depuis la réintroduction des loups dans le parc de Yellowstone en 1995, la situation de cet écosystème est en train de se rétablir (les élans sont moins nombreux, les arbres repoussent, les castors sont réapparus, etc...).















Panda:

1. Menaces
Les principaux facteurs contribuant à la perte d'habitat et à la survie du panda, sont :
- la conversion des forêts en zones agricoles, la collecte de plantes médicinales, la moisson du bambou, le braconnage.

2. Perte d'habitat
Une grande partie de l'habitat initial du panda a disparu au profit de zones agricoles. Cet habitat restreint doit par ailleurs subir la pression des activités humaines.
Une surface importante de l'habitat montagneux du panda, riche en bambou, a également disparu avec l'exploitation forestière. Dans la seule province du Sichuan, il s'est rétréci de 50% entre 1974 et 1989.
Enfin, de grands espaces naturels forestiers dans l'habitat du panda ont été dégradés par la récolte de bois de construction, l'agriculture, la récolte de bois pour le chauffage et la construction d'infrastructures permettant de faire face à la croissance de la population .
Quand l'exploitation forestière a été interdite dans l'habitat du panda en 1998. De nouvelles menaces ont émergé: l'activité minière, le développement de l'hydro-électricité , auxquelles s'ajoutent l'agriculture et la construction de routes.
...menant à des récoltes illégales...
Dans les monts Minshan, il y a plus de 5000 espèces de plantes et 75% sont utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise. Ces montagnes abritent également 300.000 personnes, qui pour la plupart sont pauvres, et qui comptent beaucoup sur la collecte de plantes médicinales pour augmenter leurs revenus. Cette récolte perturbe l'habitat du panda et conduit à l'extinction des espèces locales de plante.
...et au braconnage
Le braconnage de pandas existe toujours et même s'il reste faible, il peut avoir des conséquences graves pour une espèce en voie de disparition. Les braconniers encourent une peine de prison de 10 ans et bien qu'il soit rare que des braconniers tuent intentionnellement un panda, les pandas se trouvent blessés ou tués dans des pièges prévus pour d'autres animaux comme le cerf ou l'ours noir.
3.Solutions
Depuis 1980, le WWF a été la première organisation internationale à assurer la conservation du panda géant en Chine.
Les solutions pour sa survie sont :
- la création de réserves naturelles avec des patrouilles pour lutter contre le braconnage et l'exploitation forestière illégal.
-l'implantation de services locales pour la gestion des réserves naturelles.


Conclusion:

La prise de conscience s'est concrétisée par des chartes et des lois depuis quelques années. Des associations essaient de sensibiliser le public, car tout cela n'a de sens que si chacun change de comportements. Il serait intéressant de déterminer les espèces "clés" dont la destruction perturberait gravement les écosystèmes.

30 Novembre 2011 22:19:27

la peuts a dit :
Citation :
aide sur l'exposé du théme la biodiversite

Tu sais mao ossi je recherche de l'aide j'attend la réponse de KURTADDICT si g sa réponse je pourrait te dire
:bounce: 


Voici un thème d'exposé sur la biodiversité qui est : " A quoi ça sert ?", je sais que ces commentaires sont très anciens mais je répond comme même en espérent donner des idées pour d'autres personnes qui en auront surement besoin. La biodiversité : A quoi ça sert ?
Introduction :
La Terre est constituée d’espaces naturels bien différents les uns des autres. Ces milieux sont peuplés de très nombreuses espèces animales et végétales : c’est ce que l’on appelle la faune et la flore ( la biodiversité).

Problématique :
A quoi sert la biodiversité ?

I / Les avantages de la biodiversité.
La biodiversité sert à nous fournir plusieurs choses :

- De la nourriture / de l’eau
- De l’oxygène
- Des médicaments
- Des matières premières naturelles comme la laine, le coton, le nylon etc.
- Des combustibles comme le bois.

La biodiversité a contribué de nombreuses façons au développement de la culture humaine, et, en retour, les communautés humaines ont joué un rôle important en termes d'évolution de la diversité aux niveaux génétique, spécifique et écologique.

Grâce à la biodiversité, nous nous nourrissons (légumes, fruits, viandes, poissons, pain, fromage…), nous nous habillons (coton, lin, soie…), nous nous soignons (de nombreux principes actifs de médicaments ont été mis au point à partir de molécules naturelles et 70% de nos médicaments sont issus de végétaux), nous nous chauffons (bois, pétrole…), nous bâtissons …

Les biens et services apportés par la biodiversité sont donc nombreux.



Elle est par exemple indispensable :
• Au fonctionnement des systèmes naturels (écosystèmes) et des systèmes exploités par l’homme (agrosystèmes),
• À la fertilité des sols par la matière organique et les micro-organismes décomposeurs,
• À la pollinisation des fleurs par les insectes, etc.
Elle a également un rôle épurateur de l’eau, de l’air et un rôle stabilisateur en limitant l’érosion, les inondations, les fluctuations climatiques et les autres désastres environnementaux.

Si les ressources biologiques représentent un intérêt écologique pour la communauté, la valeur économique de la biodiversité est également de plus en plus mise en avant. Pour la société, la biodiversité est aussi un secteur d'activité et de profit, et demande une gestion appropriée des ressources.

Le développement de l'homme est ainsi intimement lié à la biodiversité.

Sans oublier que sur une planète sans paysage à admirer, fleur à respirer, animal à découvrir…l’homme serait bien seul et privé de précieuses richesses indispensables à son épanouissement.



II/ Les inconvénients de la biodiversité.
a) Comment évolue la biodiversité ?

Apparition de maladie.

Début 2009, des médecins avaient été intrigués par l’apparition d’une étrange maladie de peau: des lésions noirâtres, qui ont affecté jusqu’ici une trentaine d’Européens, dont 20 Français. Assez vite, les chercheurs ont identifié un autre point commun à ces patients: tous venaient d’adopter un rat domestique, acheté dans une animalerie. On le sait, tout comme par exemple le boa constrictor ou même parfois la mygale, le rat fait partie des NAC, les «nouveaux animaux de compagnie». Or le mystère de la maladie de la peau noire vient d’être levé, grâce à Didier Raoult et Rémi Charrel (IRD, CNRS, Hôpital de la Timone à Marseille): c’est une infection virale, due à un virus cousin de celui de… la variole. Il s’agit du «cowpox», de la famille des Poxviridae. Heureusement, après la période d’incubation, la guérison spontanée survient en général au bout de 6 semaines. Ouf! Mais c’est tout de même un avertissement: il vaudrait mieux ne pas trop faire joujou avec la biodiversité.
Les plantations ravagés par un papillon.


Car ce concept à la mode – qui «répond à une demande sociétale forte», comme on dit dans les écoles de commerce et au CIRAD -, pourrait cacher des surprises désagréables. La nature est belle, c’est entendu. Moins il y aura d’espèces en péril, et mieux la planète se portera. Mais nous? Et par exemple nos belles plantations de palmiers? Or voilà t-il pas que, depuis quelques années, les palmiers de tout l’arc méditerranéen, de la Grèce à l’Espagne en passant par la Promenade des Anglais, sont ravagés par un magnifique papillon venu d’Argentine – «Paysandisia archon»? Lequel insecte pond ses œufs au cœur des troncs, qui sont ensuite dévorés par les chenilles. Les instituts de recherche sont sur les dents, et cherchent une parade, de préférence du côté de la lutte biologique.


Attaques de vautours sur des vaches et des brebis innocentes (ils les dévorent).

Il y a peut-être plus grave. Ces jours derniers, on a observé dans les Pyrénées atlantiques et jusqu’en Aveyron des attaques répétées de vautours, en principe charognards – qui s’avèrent en réalité grands amateurs de chair palpitante, de viande sur pieds, et veaux à peine nés. Des centaines de vautours fauves («Gyps fulgus», le plus grand oiseau d’Europe), fondent sur les vaches et les brebis innocentes, qu’ils dévorent à grands coups de becs. Parfois sous les yeux des bergers qui ne réussissent pas à les effrayer, et n’ont pas toujours le réflexe de sortir leur téléphone pour filmer la scène. Mais ces oiseaux protégés font très joli dans le ciel pyrénéen.

b) Quelles sont les causes de la dégradation de la biodiversité ?

Les causes de la dégradation de la biodiversité sont multiples. Elle se dégrade à cause de :
- la pollution
- la réduction des territoires des animaux.
- Et surtout à cause du changement climatique.


III/Comment préserver la biodiversité ?



On peut la préserver en faisant des gestes simples comme :
- trier nos déchets
- produire et consommer bio
- économiser l’eau et l’électricité
- favoriser les énergies renouvelables.

Conclusion : La faune et la flore nous fournissent énormément de choses cependant ils y a des inconvénients ( exemple : certaines espèces qui mange les autres etc.) , elle se dégrade à causes de plusieurs choses aussi (exemple : la pollution), donc il faut la préserver car sans diversité on ne peut pas vivre.
9 Décembre 2011 09:43:24

On peut la préserver en faisant des gestes simples comme :
- trier nos déchets
- produire et consommer bio
- économiser l’eau et l’électricité
- favoriser les énergies renouvelables.

???

La première chose à faire est d'apprendre à reconnaitre les espèces et de savoir les nommer.
Par exemple avant de couper un arbre il faut savoir s'il est invasif, endanger d'extinction , s'il sert à d'autres communautés animales et végétales...

Les gestes que vous évoquez ne suffisent pas, et de loin, pour préserver la biodiversité. On ne peut pas gèrer ce qu'on ne connait pas.

Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS