Se connecter / S'enregistrer
Votre question
Résolu

Sujet ECJS Armée Terminale Bac Pro

Dernière réponse : dans Etudes - Travail
6 Octobre 2010 13:19:49

Bonjours à tous !

Je suis en terminale Bac Pro et j'aurai besoin de votre aide pour le sujet d'ECJS suivant :

"L'armée de métier est telle une armée citoyenne ?"

J'ai quelques idées notamment sur les droits et devoirs des militaires, le code du soldat, les dérapages de soldats (Salut nazi dans un régiment parachutiste '17e RGP) mais le soucis je n'ai aucun plan !

J'accepte toute les idées de plan je suis open à tout ! =D

Merci

Florian

Autres pages sur : sujet ecjs armee terminale bac pro

6 Octobre 2010 21:08:48

J'aime pas en faire mais sur ce coup :

UP ! xD
m
0
l

Meilleure solution

6 Octobre 2010 23:36:52

En fait, il t'est demandé si l'armée de métier est une armée de citoyens, comme pouvait l'être l'armée de conscrits (càd lorsque le service national, dit « militaire » exixtait encore).


J'ai perdu l'habitude de faire des plans vu que les études remontent à près de 20 ans, donc je me contente de te donner quelques pistes de réflexions.

La citoyenneté renvoie à la Révolution française, puisque sous l'Ancien Régime, la France était divisée en 3 : Noblesse, Eglise, et Tiers-Etat bref le peuple qui n'avait aucun droit civique.

En février 1790 déjà, a été introduite par le comité militaire de l'Assemblée nationale constituante, une réforme fondamentale qui a transformé les soldats, jusque là soumis à la noblesse, en soldats-citoyens, avec la possibilité de voter.
L'objectif était de faire des soldats de bons patriotes et donc de bons défenseurs de la France, puisqu'impliqués dans la vie publique. Toutefois, ce droit de vote ne devait survenir qu'après plusieurs années de bons et loyaux services (au départ carrément 30 ans, puis c'est redescendu à 16 ans..)...

Mais la condition était que le soldat devait voter dans le canton où il résidait. Or en temps de guerre, il est plus que rare qu'un soldat se trouve pile poil dans son canton.
De même, en temps de paix, les soldats se trouvant en garnison ne pouvaient voter même si la garnison se trouvait dans leur canton de résidence. Aussi, peu de soldats purent finalement jouir de leur citoyenneté et c'est de là qu'est tiré l'expression la Grande Muette.

Ce qui ne fut corrigé qu'en 1945, avec le plein droit de vote accordé aux militaires (avec possibilité de faire une procuration etc).



Par ailleurs, jusqu'en 1997, l'armée fut une armée de conscrits, càd de civils citoyens mis au service de la France dans les forces armées.
Dès 1997 en revanche fut engagée la professionnalisation et ce fut donc la suspension du service national.

On a désormais des civils devenant des militaires à part entière.


Or, il existe des différences fondamentales entre le monde militaire et le monde « civil ».
Ces différences sont criantes lorsqu'on compare par ex la gendarmerie (les gendarmes sont des militaires) et la police nationale (les policiers ne sont pas militaires).

Ainsi, un militaire, gendarme par ex, n'a pas le droit de se syndiquer ou d'adhérer à un parti politique.


Du reste, c'est à cause de cela que la France, mais aussi quelques autres Etats européens, paient une amende puisque notre pays entretient une force de police à statut militaire.


Un militaire professionnel (armée de métier) est donc certes un citoyen mais au rabais..
partage
Contenus similaires
10 Octobre 2010 16:03:48

Merci ça m'éclaire déjà pas mal ;) 
m
0
l
17 Octobre 2010 20:27:21

Meilleure réponse sélectionnée par florian_304.
m
0
l
17 Octobre 2010 20:29:20

Sujet Terminé

Pour ceux qui veulent en savoir plus me contacter par MP. ;) 

Bien Cordialement
m
0
l
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS