Se connecter / S'enregistrer
Votre question
Résolu

Problème philosophique.

Dernière réponse : dans Etudes - Travail
16 Novembre 2010 19:13:31

Bonjour.
Je me présente à vous mes chers confrères, car je suis bien en galère.
Mon bienveillant professeur de philosophie, nous a confiés à nous ses élèves assidus, un devoir à faire chez soi.
Me voilà bien en peine puisque je n'arrive pas à répondre à la deuxième question, sans doute, je pense, à cause d'un manque de connaissances générales.
J'ai toutefois répondu aux quatre autres questions.
C'est un texte de notre bienaimé Nicolas MALEBRANCHE, extrait de Éclaircissements sur la recherche de la vérité.
Voilà le texte :
Spoiler
" Je vois par exemple que deux fois deux font quatre, et qu'il faut préférer son ami à son chien; et je suis certain qu'il n'y a point d'homme au monde qui ne le puisse voir aussi bien que moi. Or je ne vois point ces vérités dans l'esprit des autres, comme les autres ne les voient point dans le mien. Il est donc nécessaire qu'il y ait une Raison universelle qui m'éclaire, et tout ce qu'il y a d'intelligences. Car si la raison que je consulte, n'était pas la même qui répond aux chinois, il est évident que je ne pourrais pas être aussi assuré que je le suis, que les chinois voient les mêmes vérités que je vois. Ainsi la raison que nous consultons quand nous rentrons dans nous mêmes, est une raison universelle. Je dis: quand nous rentrons dans nous mêmes, car je ne parle pas ici de la raison que suit un homme passionné. Lorsqu'un homme préfère la vie de son cheval à celle de son cocher, il a ses raisons, mais ce sont des raisons particulières dont tout homme raisonnable a horreur. Ce sont des raisons qui dans le fond ne sont pas raisonnables, parce qu'elles ne sont pas conformes à la souveraine raison, ou à la raison universelle que tous les hommes consultent. "


La question qui me bloque quand à elle est : Que symbolise l'exemple des Chinois ? Pourquoi recourt-il à cet exemple? (Comme vous le remarquez c'est en fait une double question (pas fou le prof :D  )

Voilà, en espérant que vous prendrez le temps de bien vouloir répondre, sachant que biiiin... Le devoir c'est pour demain :D .

Merci.

Autres pages sur : probleme philosophique

17 Novembre 2010 19:07:10

Bon alors du coup j'ai trouvé la réponse tout seul : l'exemple des Chinois et utilisé car leurs mœurs sont complètements différentes des nôtres. Ainsi pour pouvoir avoir une morale qui soit équivalente à celle des Chinois il faut faire appel à une morale supérieure à celle des chinois et la nôtre.
m
0
l
Anonyme
17 Novembre 2010 22:17:23

J'ai envie de dire une ânerie, alors j'y vais. Tu pourrais t'élire meilleure réponse ! ^^
m
0
l
Contenus similaires
17 Novembre 2010 22:39:37

"l'exemple des Chinois et utilisé car leurs mœurs sont complètements différentes des nôtres. Ainsi pour pouvoir avoir une morale qui soit équivalente à celle des Chinois il faut faire appel à une morale supérieure à celle des chinois et la nôtre. "



Non! non! à moi la meilleur réponse.
m
0
l
18 Novembre 2010 13:24:41

J'peux pas m'auto-élire meilleure réponse, c'est de la triche!
Je demande à un modérateur de fermer ce sujet et personne aura la meilleure réponse :p .
m
0
l

Meilleure solution

18 Novembre 2010 14:47:30

halte au freepost.
partage
25 Novembre 2010 14:02:38

Meilleure réponse sélectionnée par Idarn.
m
0
l
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS